Maison

Le 8 novembre 2018, jour anniversaire de la naissance d’Herculine Barbin en 1838 et Journée de Solidarité intersexe, nous voyons la lumière du jour. La raison : nous nous rendons compte que (1) il n’existe pas de groupe au sein duquel nous pouvons nous rencontrer, partager nos expériences et fournir des informations exacts, et (2) le lancement d’un site Web gouvernemental qui est principalement basé sur une approche axée sur les soins sans (jusqu’à présent) être entendu par notre communauté.

En tant que groupe, nous voulons nous donner une voix qui fournit des informations précises sur la réalité de l’être humain. De cette façon, nous voulons aider les parents d’enfants intersexués à faire les bons choix pour leur enfant. En partant de notre expérience en tant que personne intersexuée.

Trop souvent, nous nous retrouvons sur une table d’opération sans vraiment être entendus et nous sommes aux prises avec des interventions dont nous n’avons pas besoin. C’est pourquoi nous sommes ici. Pour donner une voix à ces enfants. Toutes les 5 heures en Belgique, un enfant naît avec une variation. Toutes les 5 heures, un enfant court le risque d’être « normalisé » parce qu’il n’est « pas assez bon ». Cette pratique doit cesser. Parce que nous aussi, nous avons le droit de disposer de notre corps, comme tout le monde.